détrempe (suite)

samedi 29 avril

à partir des travaux réalisés ou à partir de nouvelles recherches rapides, nous allons rependre à l'acrylique dans un format plus grand l'une de ces esquisses.

support toile ou carton,
brosse large, très large, brosse à colle, chiffon, éponge...

détrempe

samedi 22 avril

La détrempe est une technique qui à l'origine utilisait des pigments et un liant (colle de peau ou gomme) dilué à l'eau, rapide et réversible. Les produits contemporains qui se rapprochent de cette technique sont la gouache et l'aquarelle. (à défaut, nous pourrons employer de l'acrylique)

Notre recherche sera, dans un premier temps, de réaliser des essais techniques et d'en étudier les effets : dilution superposition - sec - mouillé.

supports papiers divers petit format - brosses larges et pinceaux - chiffon - stylet (épingle)

Dans un deuxième temps, nous réaliserons un travail rapide et spontané en exploitant les aléas des premiers gestes.

support papier format moyen


couleur

samedi 25 mars 10h - 18h - Atelier

ce sera une séance où nous allons explorer la non-figuration et tenter l'abstraction.


support : toile ou panneau ou carton épais, carré ou rectangulaire - minimum 50 cm
technique : peinture - acrylique
spatules - brosses larges (2 à 5 cm) - éponge etc...


  • analyse du thème
  • recherche couleur
  • recherche composition / mouvement
  • recherche graphisme
  • premiers fonds


pause repas


  • finalisation et réglages

un événement singulier

samedi 11 mars 14h -17h - Maison des Arts


format libre (pas trop petit)
support  libre
acrylique ou/et huile

Approfondissement du principe de sens de lecture.
Hiérarchisation des composants de l'image selon le propos plastique envisagé.
Principe de la figuration abstractive.
Principe de la figuration allusive.

premières esquisses au crayon ou à la craie selon le support.

(réf. HB/L.B./p.236)

Le ciel descendit...

samedi 04 mars 14h -17h - Maison des Arts


format libre (pas trop petit)
support  libre
acrylique ou/et huile

Nous réaliserons une illustration d’après ce texte.

premières esquisses au crayon ou à la craie selon le support.

Le ciel descendit au ras des maisons, et n'en bougea plus. Un ciel gris de fer, sans une trouée, allant du bout de la vallée à l'autre, tristement. Pierrelousse se recroquevilla sur ses feux. Les rues se dépeuplèrent. On allumait les lampes de bonne heure et, derrière les volets clos, on parlait du froid. les ménagères, très emmitouflées, circulaient noires sur la neige...




Henri Bosco - Les Balesta  - NRF - 2ème éd.- 1955 -  p.230

















 U. G. - détail
















O. H.

(il y avait d'autres merveilles mais les clichés on disparu)